CLAUDIO CAPEO [INTERVIEW]

logo PDB 2015INTERVIEW MADE IN BOURGES
Claudio Capéo

Qui dit coup de cœur dit interview ! Notre envoyé très spécial Renaud (du groupe Coffees & Cigarettes) sur l’édition 2015 du Printemps de Bourges en a donc profité pour poser quelques questions-clés au groupe Claudio Capéo. 7 ans d’existence et déjà 2 albums au compteur (+ un EP qui sortira en juin), Session Live se demande : alors, Claudio Capéo, kézako ?

Session Live : Claudio Capéo, c’est qui, c’est quoi ?

Claudio :  Claudio Capéo c’est un groupe venu d’Alsace, et notre style…
Xavier : …Nous avons toujours du mal à mettre un nom sur ce qu’on fait comme style. On dit en général de la Nouvelle Chanson Française, car les textes sont en français, et « Nouvelle » pour le côté actuel du projet.
Julien : Sans dire que nous faisons de l’électro, la place des machines et claviers s’établit de plus en plus dans nos titres et en live.

SL : Y a-t-il des groupes qui vous ont influencés plus que d’autres ?

Claudio : Nous venons tous d’univers différents, nous avons chacun nos influences, tout en restant le plus ouverts d’esprit possible. Jo et Xavier sont à la base issu du milieu métal, Gilles vient du reggae. Nous n’avons pas un groupe phare dont nous soyons tous fans.
Jo : Nous avons chacun nos goûts et influences, et le style musical de Claudio Capéo est à mon avis l’addition de ces 5 personnes.

claudio capeo groupeSL : Vous chantez en français, y a-t-il eu des raisons particulières à ce choix ?

Claudio : On ne s’est pas posé la question, p’t’être parce que j’étais mauvais élève et que je ne parle pas anglais ! (rires). Nan, je pense que nous aurions chanté en français de toutes façons. Quelques titres dans les anciens albums ont des touches espagnoles et italiennes, car mes parents sont tous les deux immigrés italiens.

SL: Est-ce toi qui écrit justement les paroles ? Comment procédez-vous en phase de création ? 

Claudio : C’est moi qui compose la plupart des chansons. Je fais ça chez moi, assis à mon piano. Je cherche des mélodies, des gimmicks, des lignes de chant. J’enregistre puis j’écoute, et quand quelques chose sort du lot je l’écoute environ 200 fois !Et s’il passe ce cap, nous le bossons tous ensemble. Les textes viennent en général par la suite, Xavier m’aide aussi dans l’écriture. Mais lui il est super chiant là-dessus (rires) euh… exigeant je veux dire… bien sûr !

SL : Vous avez déjà quelques concerts derrière vous, quel est votre meilleur souvenir ?

claudio bourges 2015Julien : Des souvenirs on en a plein, forcément en 7 ans d’existence. L’année dernière on a joué au « Bal des petits hommes verts » (67) avec Tryo, les Ogres de Barback… Et on a vraiment passé un bon moment ! Il y a aussi La Foire aux Vins de Colmar (68) en première partie de Yannick Noah ou encore la Grande Battle sur France 2 qu’on a entre autres eu la chance de pouvoir faire. Mais on en a aussi tout autant sur des plus petites dates, où on rencontre souvent des gens formidables qui font bouger les choses avec souvent peu de moyens…
Claudio : On a aussi pas mal de souvenir hors scène, mais ceux là on préfère les garder pour nous (rires).

SL : Avec trois dates sur la scène du Berry, qu’attendez-vous de votre participation au Printemps de Bourges ?

Xavier : Ça fait la troisième année que nous venons jouer sur le Printemps, et nous adorons venir ici! Le public a été présent à chaque fois. Bien sûr c’est aussi une vitrine, nous savons que c’est un des grands rendez-vous de la profession. Jusqu’ici nous avons toujours tout géré seuls dans le groupe, et ça se passe pas trop mal, mais c’est très chronophage et nous voudrions vraiment déléguer le travail maintenant, pour pouvoir passer à la prochaine étape et nous consacrer pleinement à l’artistique. Nous cherchons donc des partenaires pour la suite, label, tourneur, Attaché de Presse, programmateurs… A bon entendeur ! ;)

SL : Un rêve avec ce groupe ?

Julien : Nous aimerions simplement pouvoir en vivre à plein temps un jour, ce serait déjà pas mal. On essaye de tout faire pour en tout cas !

SL : Et si l’on reste dans le concret, quels sont vos projets dans l’année qui vient ?

Gilles : Cette année nous sortons un EP 3 titres en juin, qui annonce le 3ème album du groupe, prévu pour mars 2016. Le projet prend une tournure un peu différente, du coup on prend le temps de vraiment peaufiner chaque titre. Nous continuerons à tourner cet été, avant d’entrer en studio à l’automne.

SL : Avant de se séparer, un dernier mot pour Session Live et ses lecteurs ?

Jo : Merci à vous de nous donner la parole dans cette interview et pour le petit Live Report sur un de nos concert à Bourges, ça nous a bien fait plaisir ! Longue vie à Session Live !

Eh bien longue vie à Claudio Capéo, que vous pouvez retrouver sur scène dès maintenant et tout l’été ! Les prochains rendez-vous : le 5 juin à Colmar, le 6 à Mulhouse, le 12 à Montbeliard, le 18 juin à Lanslevillard, et même en Suisse le 19 juin ! Et encore beaucoup d’autres dates à retrouver sur le site officiel www.claudio-capeo.com et bien sûr sur les incontournables réseaux sociaux avec la page Facebook Claudio Capéo ! En attendant la sortie de l’EP en juin, on savoure encore une fois le clip « Mr Jack » :

Propos recueillis par Renaud Druel.

 

 

 
 
previous next
X